MAGAZINE

Device converter



Weather

 

Classified ads

Put an ad on this website

Recently added

articles > Culture events

Culture

Books Selection May 2007

By Librairie La Page
29/04/2007

Novel

Bonne nuit doux prince, Pierre Charras, Mercure de France


Je le voyais s'éloigner, la nuque maigre, le crâne chauve, les épaules effondrées. Je n'ai pas bougé. J'aurais dû l'appeler, le serrer dans mes bras, lui dire que j'étais heureux qu'il me fasse cadeau, pour me faciliter la vie de tous les jours, des ob­jets qui lui avaient permis d'être lui. Mais je n'ai pas bougé, je n'ai rien dit. C'est aujourd'hui, tant d'années après, que je voudrais le rattraper et le prendre contre moi. Je sais bien qu'il est trop tard, mais j'y reviens sans arrêt. Comme un cul-de-jatte qui a mal aux jambes, j'ai mal à mon père. C'est ça au fond notre histoire. Des gestes qui n'ont pas eu lieu. Des mots que j'ai négligé de dire. Des élans d'amour aujourd'hui périmés qui m'étouffent. Je n'en finis pas d'établir le catalogue des occasions manquées.

Le narrateur de Pierre Charras trace le portrait de son père, né en 1911. Avec des mots justes et simples, il ressuscite les cartes postales nostalgiques d'un bonheur familial fragile. Il se lance à l'assaut de son enfance comme on gravit une montagne. Il se fait archéologue émotionnel de l'histoire paternelle, comme si les mots pouvaient pallier l'absence. Hommage d'un fils à son père disparu, d'un enfant à ses parents, le roman de Pierre Charras est bouleversant.

Pierre Charras est l'auteur de nombreux romans, dont Comédien (prix Valéry Larbaud 2000) et Dix-neuf secondes (prix Fnac 2003).


Le fils du Dragon, Laurent Maréchaux, Dilettante


Une aventure exotique d'un autre temps, épopée de père en fils navigateurs, rondement menée, où la vie passe au rythme des pages...De Laurent Maréchaux, on avait pu découvrir l’an dernier Les Sept Peurs (Le Dilettante), un roman autobiographique aussi personnel que rocambolesque. S’il s’est assagi avec Le Fils du dragon, l’auteur a le courage d’assumer le roman d’aventures populaire tel qu’on l’aime, c’est-à-dire tel qu’il s’est toujours écrit : rapide et exotique, vif et même tonitruant. Où l’on voit un marin oublieux délaisser sa femme pour courir les fumeries d’opium auprès d’une beauté javanaise, un fi ls partir à la quête du père, des cargaisons prohibées, un terrible naufrage et deux personnages inattendus dont l’Histoire a très bien retenu le nom : Joseph Conrad et Arthur Rimbaud. Comme on maintient les feux d’un navire, Laurent Maréchaux sait entretenir la surprise.

L'Angleterre ferme à cinq heures, Jacques- A Bertrand, Edition Julliard


Petits couplets humoristiques et tendres sur les sentiments ambivalents qui unissent et séparent, tout aussi indéfectiblement, les Anglais et les Français.

Tournée d'automne, Jacques Poulin, Actes Sud


Un chauffeur de bibliobus entreprend sa tournée d'automne sur la côte nord québécoise, tournée dont il croit qu'elle sera la dernière. La rencontre d'une femme vient de bouleverser son existence. Un hommage aux livres et aux splendeurs sauvages du Québec.

LEAVE A COMMENT

Comments are moderated. They are displayed after an administrator validation.

:

You can reload the captcha by clicking on it