MAGAZINE

Device converter



Weather

 

Annonces

Déposez une annonce sur ce site

Ajoutés récemment

articles > Life and Style events

Chirac and his dog Sumo
Life and Style

Oh my dog ! Encore un chien à l’Elysée

By Marie Decreme
15/01/2015

Depuis Noël, il y a un chien à l’Elysée : Philae. C’est le cadeau offert à François Hollande par la fédération des Anciens combattants français de Montréal. Un toutou au Palais Présidentiel, c’est bon pour l’image ; depuis Pompidou, tous les chefs de l’Etats en ont eu leur compagnon à quatre pattes.

« Enfin une Première Dame à l’Elysée »

Philae est arrivée tout droit du Québec le 25 décembre, c’est une femelle labrador noire âgée de trois mois. Le Président a décidé de l’appeler ainsi en clin d’œil au robot européen qui s’est posé sur la comète Tchouri, le 12 novembre dernier. L’atterrissage au palais s’est bien passé pour la petite chienne, installée au rez-de-chaussée. « Enfin une Première Dame à l’Elysée ! » a ironisé Claude Posternak sur Twitter.

Joli cadeau pour François Hollande, qui s’inscrit désormais dans la tradition républicaine initiée il y a plus de quarante ans ; avec son labrador, le Président complète la panoplie officielle rattachée à sa fonction. Parce qu’avant Philae, il y a eu Dumbledore, Sumo, Baltique...

De Sarkozy à Pompidou, des « politichiens »

Il y en a eu des toutous à l’Elysée ! Nicolas Sarkozy en avait trois : Dumbledore, Clara et Toumi. Trois petites terreurs, puisque leur passage a laissé de sacrées traces sur les pieds des fauteuils du palais, causant plus de 6000 euros de dégâts (info Mediapart).

On se souvient également de Sumo, le bichon maltais des Chirac. En 2007, le petit chien n’avait pas supporté de devoir quitter la résidence présidentielle, au point de devenir agressif – de mordre l’ancien président ! La France avait alors suivi la dépression post-élyséenne de Sumo, dont les Chirac avaient finalement dû se séparer.

Avant cela, il y avait eu Baltique, le fidèle labrador noir de Mitterrand, régulièrement aperçu sur les images officielles du président. Giscard avait Samba, avec qui il posait pour Paris Match ; Pompidou avait Jupiter... Il semblerait que le toutou soit un véritable animal politique. Et pas qu’en France !

God save the corgis

Au Royaume-Uni, les corgis de la reine sont aussi connus que les joyaux de sa couronne ; depuis 1933, la famille royale a fait de ce chien son animal de compagnie privilégié. Monty, l’un des préférés d’Elisabeth II, avait même eu droit à sa minute de gloire en trottinant aux côtés de James Bond et Sa Majesté dans la vidéo d’ouverture des Jeux Olympiques de Londres en 2012, le chanceux.

Daniel Craig, Elisabeth II et ses corgis (vidéo d'ouverture des Jeux Olympiques - capture d'écran)

Ah, des chiens, il en a dans la famille royale. Et parfois, ça crée même des histoires : l’année dernière, Lupo, le cocker anglais de Kate et William, a été privé de Noël royal pour éviter toute bagarre avec les corgis. Il faut dire que dans le passé, les réunions de familles ne s’étaient pas toujours bien passées... En 2013, l’un des chiens adorés de la reine avait failli perdre son oreille lors d’une attaque de Max, le fox-terrier de la princesse Beatrice. Et en 2003, un autre Corgi royal avait dû être euthanasié après avoir été agressé par Florence, le bull terrier de la princesse Anne.
Philae, pour ta sécurité, reste en France avec papa François !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur le site tant qu'un administrateur ne les aura pas approuvés.

:

Vous pouvez recharger le captcha en cliquant dessus