MAGAZINE

Device converter



Weather

 

Annonces

Déposez une annonce sur ce site

Ajoutés récemment

articles > Culture events

Culture

Selection de livres pour mars 2007

By The French Bookshop
02/03/2007

KIDS

Le rêve de Jacek, De la Pologne aux corons du Nord, Valentine Goby, Autrement



2 juillet 1931, Dourges, dans le Nord. Jacek va avoir 14 ans. Il vient de terminer l’école et pour lui l’heure a sonné de rejoindre la mine comme galibot  c’est à dire apprenti mineur. Impatient de rejoindre son père et tous les autres Polonais du coron, il brûle de découvrir l’univers fascinant de la mine. Mais au moment de partir, sa mère le retient : trop de blessés, trop de morts dans la famille, elle ne veut pas que son fils subisse le même sort Jacek va-t-il réaliser son rêve ?

C’est tout l’univers de la « petite Pologne » des corons qui revit ici. De l’arrivée des mineurs Polonais par wagons entiers pour redresser la France d’après-guerre aux départs forcés suite à la crise des années 1930, une communauté soudée, haute en couleur, avec la mine chevillée au corps.

Le cahier de Leila, De l'Algerie à Billancourt, Valentine Goby, Autrement


1963 : la famille de Leïla vient de rejoindre le père, ouvrier des usines Renault à Billancourt. Dans ses montagnes de Kabylie, Leïla attendait cet instant depuis toujours. La France, vue de là-bas, c’était le paradis. Vu d’ici, le paradis a changé de rive : tout le monde vit dans la même pièce, son père se tue à la tâche à l’usine et sa mère refuse de sortir. Heureusement, pour s’échapper, Leïla a les mots, ceux de son journal intime, et ceux des livres… Le journal d’une petite algérienne de Billancourt nous fait toucher du doigt ce sentiment d’être entre-deux, à la fois d’ici et d’ailleurs. Récit de la découverte d’un nouveau pays, avec ses beautés (l’école, les monuments...) et ses lâchetés (le bidonville de Nanterre, le racisme ordinaire…) et toujours, dans le cœur, le souvenir du pays natal.

Roman

Dans le Scriptorium, Paul Auster, Actes Sud



Incarcéré dans une chambre, un homme tente de reconstituer le puzzle d'un passé oublié et peut-être coupable. Aux confins du fantastique, un roman labyrinthique qui entre en résonance avec les interrogations de l'Amérique contemporaine. L'homme qui, ce matin-là, se réveille, désorienté, dans une chambre inconnue est à l'évidence âgé. Il ne sait plus qui il est, il ignore pourquoi et comment il se retrouve assigné à résidence entre les quatre murs de cette pièce, percés d'une unique fenêtre, d'ailleurs condamnée, et d'une porte que des "visiteurs" vont franchir, dans un sens ou dans l'autre. Sur un bureau, sont soigneusement disposés une série de photographies en noir et blanc qui lui rappellent vaguement quelque chose, deux manuscrits et un stylo. Qui est-il ? Et que lui veulent ses interlocuteurs, dont cette Anna qui lui donne du "Mr Blank" et lui tient des propos, plutôt amicaux, où il est question de comprimés, d'un traitement en cours, mais aussi, étrangement, d'amour et de promesses ? Toute une journée se passe, lors de laquelle les "visiteurs" qui se présentent semblent reprocher au vieil homme, incrédule, de les avoir jadis envoyés accomplir de mystérieuses et périlleuses missions dont certains d'entre eux sont revenus irrémédiablement détruits. Et cependant qu'entre deux vertiges, corps et mémoire en déroute, Blank interroge des souvenirs qui refusent de se laisser exhumer tout en prenant connaissance des récits que délivrent les énigmatiques manuscrits placés là à son intention, une caméra et un micro, infatigablement, enregistrent le moindre geste, les moindres bruits de cette chambre où il subit son ultime et interminable épreuve. Après l'immense succès rencontré par Brooklyn Follies, Paul Auster s'engage dans une exploration radicale du territoire métaphysique où son oeuvre s'enracine depuis son entrée en écriture et livre un roman aux confins du fantastique, qui, tout en mettant en scène la relation du romancier à ses personnages, entre en résonance avec les interrogations les plus profondes de l'Amérique contemporaine quant à ses responsabilités face à l'Histoire. Au sommet de son art et de sa notoriété, un écrivain accepte ici de se réinventer pour questionner les labyrinthes dulangage et affronter de manière exemplaire les exigences de la fiction dans son essence même.


La vie aux aguets, William Boyd, Seuil



Pendant la canicule de l'été 1976, dans la campagne oxonienne, une jeune femme rend visite à sa mère, dont les propos la désarçonnent. Que penser en effet quand votre mère si anglaise, si digne vous annonce tout de go qu'elle n'est pas Sally Gilmartin mais Eva Delectorskaya, une émigrée russe et une ex-espionne de haut vol ? Et pourtant Ruth Gilmartin doit s'y résoudre : tout est vrai. Depuis trente et quelques années, pour tenter de retrouver la sécurité, voire sauver sa peau, Sally-Eva a échafaudé avec soin le plus vraisemblable des mensonges. Au fil de la lecture du mémoire que lui remet sa mère, Ruth - revenue d'une Allemagne agitée (Rote Armee Fraktion, etc.) terminer sa thèse à Oxford et y élever son petit garçon -, voit sa vie basculer. À qui se fier ? À personne justement, comme le voulait la règle numéro un du séduisant et mystérieux Lucas Romer qui a recruté Eva en 1939 pour les services secrets britanniques. Mais Ruth comprend. Si Eva se découvre maintenant, c'est qu'elle a besoin de l'aide de sa fille pour accomplir sa dernière mission : régler une fois pour toutes son compte à un passé qui, du Nouveau-Mexique à un petit village de l'Oxfordshire, s'acharne à vouloir rattraper une vie, déjà depuis longtemps, habitée par la peur.

Hannibal Lecter, Thomas Harris, Albin Michel


L'auteur mythique du "Silence des Agneaux" nous raconte ici comment Hannibal Lecter est devenu l'un des plus grands criminels de l'histoire de l'humanité. Un thriller vertigineux sur l'enfance d'un monstre...Pourquoi un petit garçon comme les autres devient-il un monstre ? Après le mythique Silence des Agneaux, Thomas Harris révèle enfin dans son nouveau roman, le secret des origines d'Hannibal Lecter, le criminel le plus fascinant du thriller moderne, incarnation absolue du Mal.

Thomas Harris a créé dans Dragon rouge, Le Silence des agneaux et Hannibal, le héros le plus effrayant et le plus fascinant du thriller contemporain : Hannibal Lecter, véritable incarnation du mal.


L'Afghan, Frederick Forsyth, Albin Michel


«Terrorisme international, espionnage, suspense... Forsyth est le maître.» Washington Post

Les services secrets britanniques et américains en ont la preuve : Al Qaeda prépare un nouvel attentat.
Infiltrer la nébuleuse ? Impossible. À moins que...
L'Afghan, c'est Izmat Khan, un chef taliban détenu à Guantanamo. Ce sera aussi le colonel Mike Martin, vétéran des SAS, rescapé de tous les conflits.
Élevé en Irak, il est le seul à pouvoir passer pour un Arabe, à pouvoir être substitué au Khan...

Du Jour du Chacal à Icône, Frederick Forsyth a défini les règles du roman d'espionnage moderne. Il nous ouvre les yeux sur le monde tel qu'il est, et il y a de quoi avoir peur. Très peur...

Tous les romans de Frederick Forsyth, ex grand reporter, ont été des best-sellers internationaux : Chacal, L'alternative du diable, Le Poing de Dieu, Icône... ou plus récemment, Le Vengeur.

Chien jaune, Martin Amis, Gallimard


Xan Méo, artiste polyvalent, peut être content de sa vie : le succès, une vie privée comblée entre sa femme Russia et ses deux fillettes. Le soir de ses quarante-sept ans, alors qu’il célèbre seul son anniversaire dans son pub favori, il se fait bastonner jusqu’à en perdre connaissance. Lorsqu’il reprend conscience, il n’est plus le même homme : sous le coup d’un traumatisme cérébral, il se met à regarder les femmes comme de la chair fraîche. Même sa petite fille de quatre ans lui paraît bien coquine. En pleine déroute familiale et psychologique, Xan décide de mener l’enquête pour retrouver son agresseur. Sur son chemin, il ne va pas tarder à croiser des personnages tout aussi déjantés : Clint Smoker, « journaliste » de la presse à scandale la plus abjecte, complexé par ses piètres performances sexuelles ; une famille royale à peine imaginaire menacée par des révélations compromettantes ; un caïd britannique exilé en Californie et sa nièce, égérie du porno, et des dizaines de personnages secondaires particulièrement pittoresques, comme ce SDF qui vit chez sa mère. Au fur et à mesure que les pistes convergent, les héros réalisent qu’ils sont tous pris dans une même conspiration. En détournant les codes du roman noir (suspens, révélation, fausse piste), Martin Amis dresse un tableau haut en couleurs de l’Angleterre de la fin des années 1990 et, à travers elle, des maux du monde moderne : éclatement des barrières entre vie publique et vie privée, exhibitionnisme médiatique, violence. Tout cela avec un humour ravageur servi par un style époustouflant, qui fait de Chien Jaune un livre hilarant, caustique, qui gratte là où cela démange


Essais

Ils étaient sept hommes en guerre, Marc Ferro, Robert Laffont



Staline, Hitler, Churchill, Mussolini, de Gaulle, Hiro-Hito, Roosevelt : sept chefs d'État... Sept titans dressés les uns contre les autres en un combat planétaire.

Héroïques ou maléfiques, conquérants ou résistants, naïfs ou retors, ils ont modelé le monde qui est le nôtre aujourd'hui. Leur rôle personnel, au-delà des grands mouvements d'idées qui ont marqué le XXe siècle, garde pourtant une part de mystère. Pour mieux le saisir - et ainsi éclairer les événements survenus entre 1918 et 1945 -, Marc Ferro observe la Seconde Guerre mondiale à travers le regard de chacun de ces personnages hors norme et confronte les points de vue. Sous nos yeux, les acteurs de l'Histoire se séduisent et se déchirent, se lient et se trahissent en un jeu de haine et de fascination qui va décider de l'avenir des peuples.

Un regard nouveau sur l'histoire de la Seconde Guerre mondiale
Des documents méconnus ou inédits

Marc Ferro est directeur d'études à l'Ecole des hautes études eu sciences sociales (EHESS). Il est l'auteur, entre autres, de La Révolution de 1917, La Grande Guerre, Cinéma et Histoire, Pétain, Le Choc de l'islam. Il a longtemps animé «Histoire parallèle», émission diffusée sur Art e. Il a notamment publié, chez NIL éditions, Les Tabous de l'Histoire et, chez Robert Laffont, Le Livre noir du colonialisme. Ses livres ont été traduits en vingt et une langues.

Comment Google mangera le monde, Daniel Ichbiah, Archipel



Dix milliards de pages web mémorisées... Deux cent millions de requêtes satisfaites chaque jour... gratuitement ! Que cache donc l'insolente réussite de Google, qui pèse aujourd'hui plus lourd dans l'économie américaine que Ford ou Disney ?

Google, c'est d'abord une équation dont la formule, élaborée par deux touche-à-tout de génie, Sergey Brin et Larry Page, est gardée plus secrète que celle du Coca-Cola. Là s'arrête le conte de fées. Car le business model de l'entreprise repose sur la mise aux enchères de liens publicitaires : tandis que les annonceurs se battent pour figurer sur ses pages, Google compte les coups... et les sous. Résultat : ses profits doublent chaque année !

Le char d'assaut écrase tout sur son passage, menaçant la suprématie des géants Microsoft et Yahoo !. Actualités, messagerie, blogs, logiciels gratuits : Google ne cesse de proposer de nouveaux services. Poursuit son projet de bibliothèque numérique universelle, malgré les procès intentés par les éditeurs. Et accumule des milliards de données privées sur ses utilisateurs, que ses détracteurs l'accusent de vouloir un jour monnayer. Ses fondateurs auraient-ils bradé leur philanthropie originelle sur l'autel de la rentabilité ?

Google, meilleur ami de l'internaute, est-il en passe de devenir le Big Brother du village global ? Quel est donc le vrai prix de la gratuité ?

Journaliste et écrivain, Daniel Ichbiah est l'auteur de nombreux livres sur les innovations technologiques : Bill Gates et la saga de Microsoft (Pocket, 1995), Génération MP3 (Mille et une nuits, 2000) et La Saga des jeux vidéo (Pocket 1998, Vuibert 2004), Robots, genèse d'un peuple artificiel (Minerva, 2005).



LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur le site tant qu'un administrateur ne les aura pas approuvés.

:

Vous pouvez recharger le captcha en cliquant dessus