MAGAZINE

Device converter



Weather

 

Annonces

Déposez une annonce sur ce site

Ajoutés récemment

articles > Emploi events

business man
Emploi

Différences entre entreprises françaises et britanniques

By Amandine Lonjaret
18/06/2007

Différences entre entreprises françaises et britanniques


Chaque année, vous êtes de plus en plus nombreux à quitter le Royaume-Uni pour vous installer en France et y trouver un emploi. Pour tous les Britanniques qui tentent leur chance, travailler est un bon moyen d’apprendre la langue, mais aussi la culture d’entreprise française bien différente de celle des Britanniques. Pour vous familiariser avec cette culture, voici quelques anecdotes amusantes et conseils utiles qui vous aideront à mieux la comprendre et vous intégrer tout en évitant les surprises. 
 
S’il est une particularité française, c’est bien la grève. Quel Anglais n’a pas un jour vu son séjour dans l’hexagone dérangé par un mouvement de grève ? La grève française a d’ailleurs eu son heure de gloire mondiale lorsqu’en 1998 les pilotes d’Air France ont lancé un mouvement qui menaçait l’organisation de la Coupe du monde et a amené le Ministre des Transports lui-même à réagir. 
Pour les Britanniques qui ne connaissent que quelques grèves par an, il est toujours surprenant de voir les grèves françaises à répétition. Mais, toute l’ironie franco-britannique c’est justement que les Français sont moins syndiqués mais surpassent les Britanniques dans l’art de la grève. 

Le C.E. est un autre élément bien typique du monde du travail en France. Si vous travaillez dans une entreprise française, vous serez sans doute curieux de savoir ce qui se cache derrière ce sigle. Le comité d’entreprise (C.E.) est un organisme important auquel vous n’échapperez pas, car il organise tous les événements professionnels ou culturels auxquels peuvent participer les employés comme les congrès, les forums, les voyages, les visites, les foires… Les employés Français y sont très attachés et ne sacrifierait pour rien au monde la sacro-sainte cotisation au C.E.
Les Britanniques n’ont pas vraiment de C.E. (bien que les C.E. se soient aussi multipliés au Royaume-Uni grâce aux aides européennes). Leur organisation est plutôt basée sur le syndicat. Pour ce qui est des excursions pour les employés, les Britanniques ont plus tendance à s’organiser d’eux-mêmes, sans l’aide d’un C.E. 

Si les Britanniques n’ont pas fait de la grève leur sport national, ce n’est pas par hasard. La façon de négocier est différente en Grande-Bretagne et en France. En Grande-Bretagne, on voit plus les réunions comme des occasions pour discuter et prendre des décisions, tandis qu’en France on préfère échanger des d’idées. La plupart du temps, en France ces réunions n’ont aucun impact sur la décision finale des dirigeants. Ce comportement déconcerte plus d’un patron britannique qui pense être parvenu à un accord, avant de s’apercevoir que ses partenaires français ont pris une toute autre décision. Si les Français ne sont pas fans des réunions d’entreprise, ils sont en revanche de grands amateurs des repas d’affaire et préfèrent se mettre à table pour parler négociations. Gastronomie et vin français sont au menu ! 

Mais pourquoi les Français préférent parler affaire en dehors de l’entreprise ? Les cadres français se détendent hors de l’entreprise pour relâcher toute la tension accumulée au travail. En effet, en France, plus on se situe à un degré élevé de la hiérarchie, plus l’atmosphère est tendue. C’est tout le contraire au Royaume-Uni où l’atmosphère est détendue. On comprend mieux pourquoi pendant les négociations, il arrive que les Français n’apprécient pas l’humour anglais, qui sert justement à détendre l’atmosphère dans les moments les plus sérieux.

Les Français sont plus tendus mais passent en moyenne un peu moins de temps que les Britanniques au bureau et sur leur lieu de travail.  
En France, on travaille trente-cinq heures maximum par semaine contre trente-sept heures minimum au Royaume-Uni. En principe, la journée de travail française débute toujours à 9h00 et finit à 17h00. La journée britannique commence aussi à 9h00 mais ne se finit pas vraiment à une heure précise. Les Français accordent beaucoup d’importance au respect des horaires, alors que les Britanniques se montrent moins regardants sur le temps de travail. A l’inverse des Français, ils sont plus habitués aux heures supplémentaires.

Les heures de travail ne sont pas non plus les mêmes dans toutes les secteurs, comme par exemple dans l’administration. Les horaires britanniques sont généralement plus longs et non-stop. En Angleterre, de nombreux services restent ouverts sans interruption de 9h00 à 17h00. Quelle ne fut pas ma surprise de voir des bureaux ouverts durant la traditionnelle pause de midi ! Les horaires français sont très courts et presque toujours coupés par le repas du midi. La plupart des services administratifs publics (Universités, préfectures, mairies…) suivent les horaires 9h–12h (voire 11h30!) et 14h-16h. Si vous travaillez pour des entreprises privées, attendez-vous à finir le travail en soirée (généralement à 19h00). Public ou privé : faites à votre guise, mais gardez-vous toujours du temps libre!

La séparation temps travail - temps libre justement très présente en France se fait moins ressentir en Grande-Bretagne. Les Français voient plus ou moins souvent les «gens du travail» durant leur temps libre, tandis que les Anglais se retrouvent plus entre collègues après le travail. Dans la culture anglo-saxonne, on accepte volontiers une partie de golf ou un jogging avec le patron. Impensable chez les Français pour lesquels il n’y pas pire que de sympathiser avec le patron. J’ai en mémoire l’histoire de cet Anglais fraîchement nommé président d’une entreprise française qui en avait fait les frais. A peine arrivé depuis deux semaines, il décide d’organiser un pot chez lui pour réunir ses collègues. Mais ses employés français, plus ou moins habitués à ce genre de rencontres hors du bureau se sentent mal à l’aise. Le patron tombe des nues lorsque son bras droit le prend à part le lendemain pour lui expliquer que les employés français n’aiment pas se réunir en dehors de l’entreprise. Ce dernier essaye de lui faire comprendre qu’en France, la séparation vie privée - vie professionnelle est aussi sacrée que la traditionnelle baguette.

Le patron ou le cauchemar des Français ! Il est incroyable de voir à quel point la relation employeurs-employés est différente en France et en Grande-Bretagne. En France, les employés sont plus considérés comme des subordonnés que des collaborateurs. Ce sens de l’autorité se fait moins ressentir en Grande-Bretagne où les cadres sont moins distants. Lors de leurs déplacements en France, le traditionnel «Monsieur le président» les fait sourire et ils préfèrent qu’on les appelle plus simplement par leur prénom.

Mais les codes d’entreprise, ce n’est pas seulement une affaire de fonction, mais également une question d’attitude. Les rapports hommes-femmes ne sont pas les mêmes en France et en Grande-Bretagne. La culture d’entreprise française est plus latine et traditionnelle que dans les compagnies anglo-saxonnes. On n’a pas peur d’afficher la distinction homme-femme sur laquelle les blagues fusent. Les Britanniques se gardent bien de plaisanter sur le sujet, de peur d’être taxés de sexisme. La neutralité est de rigueur ! 

La mode, elle aussi change d’un pays à l’autre. Habitués à plus de sobriété chez les femmes britanniques au travail, les Anglo-saxons sont parfois surpris par le style des Françaises en entreprise. Les Françaises sont féminines et le montrent volontiers. Les Anglaises sont plus réservés et ont un style un peu plus classique, mais qui ne manque pas de classe pour autant !  

Quelque soit la surprise, vous ne pourrez désormais plus de dire que vous ne saviez pas. Si votre curiosité n’est toujours pas satisfaite, n’hésitez pas à traverser la Manche au plus vite !  Vous reviendrez la tête remplie d’anecdotes qui ne manqueront pas de faire rire vos amis britanniques, voire de vous rejoindre en France. 

COMMENTAIRES:

11/06/2018 - blschool2005 a dit :

ouais, ouais... Restant plutôt aux faits et les étiquettes entres les deux pays

03/11/2016 - pierre.degun a dit :

Votre définition de C.E. français est TOTALEMENT erronée. C'est principalement un organisme de défense des salariés et il est d'autre part doté d'une participation financière de l'employeur pour organiser des activités sociales et culturelles à destination des salariés et leur famille,(sans lien avec l'activité de l'entreprise).

20/09/2015 - cookieka a dit :

Nice info. Of course we should not fall into stereotyping though.

05/05/2015 - vhibbs a dit :

And the French comments say it all: nit pick to the end!!!!

09/02/2015 - goswamipawan29 a dit :

The biggest difference is attidude: The English are a nation of shopkeepers with a great sense for enterprise and the realisation that a service industry is exactly that/ service with a smile. hi na pawan

11/01/2015 - nathalie.bundy a dit :

The biggest difference is attidude: The English are a nation of shopkeepers with a great sense for enterprise and the realisation that a service industry is exactly that/ service with a smile.
Maybe the french could try it (I am french!)

27/09/2012 - vanlef75 a dit :

Un peu déçue par l'article qui ne montre pas vraiment les différences du SYSTEME français et anglais - mais des comportements au bureau(de ce côté les Anglais se prennent moins le chou malgré les apparences (le fameux costard cravate)alors que les Français sont étonamment plus réservés, plus simples - dans un style tout-à-fait différent, on peut se demander qui a le plus (ou le moins) de classe). Bref... mais quid du système? That is the question !!

21/08/2012 - ebbouz a dit :

Je ne suis pas d'accord sur plusieurs points, tout d'abord, le temps de pause déjeuné est plus long en France, et c'est tant mieux ! l'hygiène de vie entre ces deux pays n'est pas comparable ! Concernant la tenue vestimentaire, je trouve l'argument léger, peu importe que l'on soit féminine, classique ou rock, c'est le résultat qui compte ! concernant l'ouverture des magasins, cette personne a du confondre avec l'Espagne, car c'est 2.00PM, et les boutiques ouvrent de plus en plus pendant le temps de midi. Bref tous ces détails sont purement culturels et ne peuvent etre jugés. Pour ma part, je travaille dans une entrerpise in UK. Je ai un peu adapté mes habittudes, mais le mix de ces deux cultures me correspond parfaitement !

29/03/2012 - alexandre656 a dit :

i'm glad to hear that French only work 35h ... that's only on paper, most work more than 40 and aren't paid for it either ...

Lot of points that are not really true, and it feel as though as the autor is well sided with the UK and just want to show the bad point in France ..

02/02/2012 - enapierala a dit :

Bonjour Mr Kempf, Ceci n’a sincerement rien à voir avec le sujet (par ailleurs intéressant…), mais je voudrais partager mon impression sur un certain événement d’actualité : l’éruption du volcan islandais. Phénomène géologique important, potentiellement riche en informations mais qui pourtant, n’est guère rapporté dans les médias que sous l’angle exclusif de la perturbation du traffic aérien.Connaissant votre attachement pour certaines valeurs gaïanes (pardonnez ce barbarisme), je me demande si ce sujet-là ne vaudrait pas un billet de votre part !Une simple idée, peut-être saugrenue…

19/10/2011 - char_royal a dit :

From personal experience, I found that the English are better at being effective, at achieving and making decisions. They are the kings and queens of organisation and project management. They communicate better. I don't share the opinion of the other poster who said they are lazy. They are a lot more efficient than the french (which also shows in their quick lunches!). And dirty? Really? I thought so of the french, the metro stank in the mornings and sometimes it was horrible to kiss people in the mornings!
The French on the other hand are more "convivial", as they say, and like being around people more. I found it frustrating though that they couldn't take ownership for their own responsibilities (they kept sending me to someone else to answer the question).

20/04/2011 - lhatcher a dit :

I agree, english workers are lazy, dirty. They eat at their place of work making the all shop stinking of food. I work in a bridal shop as a business consultant and it is a nightmare to change the british mentality. The owners are as bad as the staff. They have no sense of responsibility and everyone of them passes the buck to the next colleague. An attitude I did not find when I worked in France. Over there work was so seldom that workers were pulling together to make the business successful. They had a sense of pride and ownership to their job.

17/02/2010 - jcblah a dit :

the french have to look good to work. the english have realised that it's just a job, yet they want to be good at it and they work so that everybody is happy in the end. in France look out who can be trusted because they spy on you and repeat it all to the boss. it's like being back in school!

10/02/2010 - dimple16star a dit :

what is the similarities between french and british

04/10/2009 - patriciaconnell a dit :

The difference between French and English shops are aws follows:
1) There are more independent shops in France
2) Many shops close over lunch in France and don;t re-open until 3 or 4pm.
3) Shops are generally closed on Sunday afternoon and sometime even on Sunday morning. Many shops also close one other day during the week.
I am not going to get into are shop assistant more polite in France or in England but I will let you find that out for yourself.

04/10/2009 - dunno a dit :

whats the diffrence between french shops and english shops? im trying 2 find out i need help

30/11/2008 - lucy.collet a dit :

pas trop d'accord avec les opinions ci dessus, le systeme francais est merdique pour trouver du boulot, faut bac+10 ans pour un salaire miserable , no future
les anglais font des pots ou je bosse et pour n'importe quelle occasion ,et boosent dur et meme si j'adore les francaises le style anglais ne peut etre ignorer car on ecoute plus de musique anglosaxonne que la notre

16/10/2008 - sam a dit :

Les anglais ne font pas de pot (pot de depart, y compris depart en vacances, de paternite / maternite, galette des rois, etc) car ils ne mangent pas le midi, un sandwich a son poste de travail et le pub apres le boulot et voila

08/09/2008 - kathybayoud a dit :

a simple way to judge french way of life. French work more than english, are less lazy and concerning the fashion: that is not fashion, we are femine what english women are not and surely not smart! ha ha

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur le site tant qu'un administrateur ne les aura pas approuvés.

:

Vous pouvez recharger le captcha en cliquant dessus